Chandeleur, journée nationale de la crêpe !

samedi 30 janvier 2016 par Julie Raibaud

  • crepes s.vandevoorde
  • 100 crêpes à la ronde ©S.Vanin-CDT78

Oyé, oyé, la (chande)l’heure est arrivée !

Ahhh la chandeleur, le 2 février, mon meilleur jour de l’année ! Je ne pouvais manquer cette occasion non seulement de saliver avec vous d’avance, mais aussi d’aborder pour vous cette fête sous tous ses angles ! Histoire de sa naissance, recette, technique du saut de crêpe…cette année c’est sûr, vous allez préparer une chandeleur dans les règles de l’art ! 

Historique : et la lumière fut sur la chandeleur…

D’après la mythologie celte, c’est notre Merlin (inter)national qui a pour la première fois gouté à la crêpe, après que la fée Viviane a malencontreusement renversé sur une pierre chaude la mixture qu’elle concoctait! Ainsi naquit la crêpe. Le hasard fait bien les choses non ?

Plus scientifiquement, on estime que crêpes et galettes font partie de la nourriture de nombreux peuples (allié à la farine de manioc en Afrique, farine de maïs en Amérique…), et ce depuis près de dix mille ans, rien que ça !

Au 5eme siècle après JC, on décide de célébrer la lumière et la fin de la partie la plus rude de l’hiver par une fête, en février, au moment où les jours commencent à être plus longs. Et qui dit lumière à l’époque, dit chandelle donc…Chandeleur ! Ça se tient !

Par pur hommage ou par praticité, vous pouvez pour l’occasion allumer des chandelles chez vous : non seulement elles élimineront une partie des odeurs de cuisson des crêpes, mais elles seront également parfaites dans un chauffe-plat pour maintenir vos crêpes à bonne température avant consommation !

Côté superstition, longtemps on a fait des crêpes à la chandeleur pour espérer bonne récolte et donc prospérité pendant l'année. On utilise alors beaucoup du froment de l'année passée, en partant du principe que les prochaines moissons arrivent et qu'elles seront abondantes.

Des crêpes qui sautent…les générations !

D’après la tradition toujours, lorsque l’on fait sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce, et particulièrement un Louis d’or, dans la main gauche, on connaît la prospérité toute l’année. Et si votre premier essai atterrit sur le haut d'un placard, c'est encore meilleur pour vos futures récoltes !!! C’est l’argument que vous pourrez proposer la première fois que vous vous lancerez ! Et oui, parce que faire sauter les crêpes c’est tout un art, voici quelques techniques pour vous aider :

  • Avoir le bon matériel : une poêle à bords bas (ou même mieux, une crêpière !) et une spatule en bois pour décoller les contours de la crêpe
  • Avoir une technique…bien huilée ! Pensez à graisser très régulièrement votre poêle en imbibant une feuille de sopalin avec de l’huile ou du beurre fondu…mais sans se brûler !
  • Avoir un geste…au poêle ! Une fois que la crêpe a cuit d’un côté, commencez par décoller les bords, puis, en agitant le bras, et donc la poêle, décollez progressivement la crêpe, de façon à ce qu’elle glisse parfaitement sur la poêle. Là, avec un mouvement du bras à la fois sec mais qui accompagne la poêle, faites vivre à la crêpe…le grand saut ! C’est parti !

Et voilà, vous savez désormais comment faire sauter les crêpes !

LA recette pour ne pas se crêper le chignon !

De nombreuses variantes de crêpes régalent nos papilles d'aujourd'hui : à la bière, au rhum, aux épices… selon la région et l'inspiration. La crêpe n'est en fait qu'une base que chacun peut décliner au gré de sa créativité et de ses goûts ! Le tout étant avant tout…de réussir sa pâte !

Alors voici une recette de pâte à crêpe on ne peut plus simple et rapide qui va aussi bien aux crêpes salées que sucrées (comme ça, pas de prise de tête!), et vous laissera tout le temps ensuite de la garnir à votre convenance ! Miam !

Ingrédients (pour 3 personnes) :

  • 250 g de farine
  • 2 œufs
  • 25 cl de lait
  • 25 cl d'eau
  • 2 cuillères à soupe d'huile
  • 1 petite pincée de sel (facultatif)
Préparation :

1. Mélangez la farine et les œufs, puis ajouter petit à petit le lait et l'eau

2. Mélangez bien pour ne pas avoir de grumeaux

3. Ajoutez l'huile et le sel (facultatif)

A présent, vous avez toutes les cartes en main pour épater votre tablée, le reste (garnitures, menus spéciaux, crêpes du monde…) ne tient qu’à vous ! Alors bonne chandeleur, et rendez-vous à mardi gras pour la revanche de la crêpe !

Haut de page